Cette année est un peu particulière pour le bureau d’Eceborg… En effet le président et la vice-présidente de l’association, Adrien Chassinat et Lauren Letestu, ont choisi de travailler avec Nao. Gali devra donc partager la vedette avec le petit robot blanc, cette année !

 

L'équipe

Jean-Marc, Adrien et Lauren, avec Nao

 

Nao, qui c’est ?

Nao est un robot humanoïde programmable développé par la société française Aldebaran Robotics. Présenté au public pour la première fois en 2006, il est devenu dès 2007 la star de la compétition RoboCup. Aujourd’hui, il est utilisé dans le domaine de la recherche et plus particulièrement dans le secteur de l’aide à la personne. Il est aussi très présent dans l’enseignement supérieur, où il est de plus en plus intégré dans les programmes des filières technologiques.

 

Le projet

Une problématique simple est soulevée : Nao est un robot abouti, mais sa vitesse de pointe ne dépasse pas le km/h ! Alors, pourquoi ne pas élaborer un moyen de locomotion spécialement adapté au robot, et qui lui permettra de se déplacer plus vite ? C’est de cette manière qu’est né le projet GyroNao. Il s’agit de l’élaboration d’un véhicule que Nao pourrait conduire de manière autonome, en position debout. Les problèmes sous-jacents sont alors nombreux… En effet, il faut à la fois concevoir et réaliser le gyropode, mais aussi programmer Nao pour qu’il soit capable de reconnaître son véhicule, d’y monter, de le piloter en gardant son équilibre et d’en redescendre.

Modélisation du véhicule

Modélisation définitive du véhicule

 

L’équipe

L’équipe qui développe ce projet est composée d’élèves de l’ECE Paris, membres de Eceborg : Adrien Chassinat, Lauren Letestu, Claire Majri, Jean-Marc Sandramohan et Maxime Schneider. Ils travailleront ensemble pendant six mois sur ce PPE (projet pluridisciplinaire en équipe) dans le cadre de leur cursus à l’ECE Paris.

Chacun d’entre eux apporte ses compétences et a un rôle défini au sein du groupe. Adrien est le chef de projet : il s’occupe principalement de l’organisation et de la gestion et apporte un soutien technique à ses partenaires. Lauren et Claire sont quant à elles en charge du développement informatique du projet. Jean-Marc est responsable du développement électronique et Maxime travaille plus particulièrement aux recherches physiques relatives au GyroNao.

 

Aldebaran Robotics

Le GyroNao est développé en partenariat avec l’entreprise Aldebaran Robotics. Ce partenariat est réalisé dans l’intérêt des deux parties : la société donne accès à l’équipe aux logiciels et aux outils nécessaires à la réalisation du projet, tandis que celle-ci s’engage à présenter le produit fini à la fin du mois de mars 2014. A terme, le GyroNao pourrait être utilisé comme accessoire au robot Nao.

Aldebaran Robotics